Nouvelle publication : IRSST : Évaluation de l’exposition des travailleurs aux nanoparticules

Image, courtesy of the Bureau of Labor Statistics | OOH | Department of Labor | USA

COMMUNIQUÉ | PRESS RELEASE   

Source: Jacques Millette, Responsable des affaires publiques, Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail [IRSST] 


 

Montréal, le 4 octobre 2012– Pour la première fois, des résultats d'évaluation des concentrations de nanomatériaux (NM) provenant de cas réels d'exposition professionnelle sont publiés. Ils découlent d'une étude dont l'objectif principal était d'évaluer l'exposition à des NM, soit à des particules ultrafines (PUF) et des nanoparticules (NP), dans deux écoles de soudage, une aluminerie, une usine de transformation de matières thermoplastiques, et trois laboratoires universitaires producteurs ou utilisateurs de NP au Québec.

Résultats

Si les évaluations n'ont pas permis de mettre en évidence d'importantes concentrations de NP dans les trois laboratoires de recherche, il en va autrement dans les autres lieux où des mesures ont été prises. Ainsi, des concentrations importantes de PUF ont été mesurées dans l'aluminerie, particulièrement près des cuves. Pour leur part, les apprentis soudeurs étaient surtout exposés à des pics de concentration de particules dans les deux écoles qui ont été évaluées. Parmi les six procédés de soudage étudiés, celui de l'oxycoupage générait le plus de particules et, lorsque l'aluminium était utilisé, des concentrations plus importantes étaient mesurées. Quant aux travailleurs de l'usine de transformation de matières thermoplastiques, ils sont eux aussi exposés à des niveaux importants de nanoparticules de carbone dans les salles d'entreposage et de transformation, particulièrement lors du fonctionnement de l'extrudeuse. « Notre étude ne portait que sur un des aspects de l'évaluation des risques pour la santé des travailleurs. Il est important de se rappeler qu'il existe encore des incertitudes scientifiques et qu'avant de se prononcer sur le risque lui-même et sur les moyens de prévention à mettre en place, les préventeurs doivent aussi se pencher sur la toxicité des NM auxquels les travailleurs sont exposés », explique les coresponsables du projet, André Dufresne, et Maximilien Debia, du Département de santé environnementale et santé au travail de l'Université de Montréal.

Méthodologie 

Cette étude découle d'un appel de propositions lancé conjointement par l'Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) et NanoQuébec. Pour la réaliser, les chercheurs ont procédé à l'évaluation des concentrations numériques à l'aide de compteurs de particules (P-Track, modèle 8525) et utilisé un impacteur basse pression à détection électrique (ELPI) pour mesurer la taille des NM. Bien qu'il n'y ait pas de consensus concernant les mesures d'évaluation, l'étude démontre que le P-Track est un outil bien adapté pour évaluer les concentrations de PUF alors qu'il réside plusieurs incertitudes pour l'évaluation de l'exposition à des NP. Les études terrain devraient intégrer une évaluation de la distribution de la taille des particules pour confirmer leur présence. Rappelons qu'au Québec et au Canada, il n'y a actuellement ni réglementation ni norme spécifiques aux NM en santé et sécurité du travail.

SUMMARY

Assessment of worker exposure to nanoparticles and ultra-fine particles

We know little about the levels of exposure to ultrafine particles and nanoparticles in the workplace. This activity aims to estimate the concentration of ultrafine particles in workers of aluminum smelters, welders, and apprentices producing nanoparticles. It will examine the key variables of exposure, influence which their modification may have on concentrations, and the possibility that they may act directly on the exposure according to the particle size distribution. Characterizing exposures and determining unexplored potential variables that can be changed, it will be possible to assess the exposure of workers in an emerging technological field. This will then allow better control of particles emissions, thereby reducing the risks to which workers are exposed.

 

L'étude peut être consultée gratuitement :

Caractérisation et contrôle de l’exposition professionnelle aux nan...

  

Pour information: Maximilien Debia, Faculté de médecine, Département de santé environnementale et santé au travail [DSEST], Université de Montréal , 514 343-6134

Views: 40

Tags: ELPI, IRSST, Institut_de_recherche_Robert-Sauvé_en_santé_et_en_sécurité_du_travail, NanoQuébec, PTrack8525, PUF, UFP, aluminerie, apprentis_soudeurs, celui_de_l'oxycoupage, More…compteurs_de_particules, impacteur_basse_pression_à_détection_électrique, laboratoires_universitaires, low-pressure_impactor_electrical_detection, nanomatériaux, nanoparticules, nanorisques, nanotoxicité, particules_ultrafines, soudage, thermoplastiques

Comment

You need to be a member of The International NanoScience Community to add comments!

Join The International NanoScience Community

Next partner events of TINC

We are Media Partner of:

Welcome - about us

Welcome! Nanopaprika was cooked up by Hungarian chemistry PhD student in 2007. The main idea was to create something more personal than the other nano networks already on the Internet. Community is open to everyone from post-doctorial researchers and professors to students everywhere.

There is only one important assumption: you have to be interested in nano!

Nanopaprika is always looking for new partners, if you have any idea, contact me at editor@nanopaprika.eu

Dr. András Paszternák, founder of Nanopaprika

Publications by A. Paszternák:

Pd/Ni Synergestic Activity for Hydrogen Oxidation Reaction in Alkaline Conditions

The potential use of cellophane test strips for the quick determination of food colours

pH and CO2 Sensing by Curcumin-Coloured Cellophane Test Strip

Polymeric Honeycombs Decorated by Nickel Nanoparticles

Directed Deposition of Nickel Nanoparticles Using Self-Assembled Organic Template,

Organometallic deposition of ultrasmooth nanoscale Ni film,

Zigzag-shaped nickel nanowires via organometallic template-free route

Surface analytical characterization of passive iron surface modified by alkyl-phosphonic acid layers

Atomic Force Microscopy Studies of Alkyl-Phosphonate SAMs on Mica

Amorphous iron formation due to low energy heavy ion implantation in evaporated 57Fe thin films

Surface modification of passive iron by alkylphosphonic acid layers

Formation and structure of alkylphosphonic acid layers on passive iron

Structure of the nonionic surfactant triethoxy monooctylether C8E3 adsorbed at the free water surface, as seen from surface tension measurements and Monte Carlo simulations